Tu m’as tant apporter dans ma vie, nous ètions heureux,des projets en rèalisation et du jour au lendemain plus rien.
Je me retrouve seule…Tu n’es plus la,au debut je ne pouvais pas l’accepter.  
On était des complices plus que tout, et cette incident t’a enlever à moi ,jamais je ne pourrais oubliè cela.
Tu es parti dans la matinée tout en étant au courant et tu n’es jamais revenu PAPA.Si moi même j’aurais su cela crois moi que jamais tu m’entends jamais je ne t’aurais laisser partir…
Tu as lutter 24H, et ton coeur a cessè de battre ,j’ètais a tes cotès pendant ces 24H et tu m’as même confié ton bague et ta montre,je te parler parler afin que tu m’entends et que tu continu a te battre,j’ètais confiant,j’esperé tellement que tu me reviens mais tu n’es pas revenu.
Aujourd’hui je suis dètruis,anèanti,la vie m’a enlever mon PAPA que j’aimé plus que tout,je n’ai plus goût à rien.Toi seul tenais mon avenir dans le creux de tes mains…
Chaques jours qui passent sans toi est pour moi les plus difficiles journeès de ma vie,les jours avancent et se ressemblent..les images qui dèfilent…
les souvenirs qui reviennent..
Cela fais quelques annèes que je passe mes journées seul dans se grand lit ou tu dormais
toutes les nuits.
Toutes ces paroles qu’on s’est dit,
Moi qui avait habitude d’être avec toi et d’en profité de tes conseils,
Tu me manques terriblement PAPA.
Faire face je ne sais pas si j’y arriverais, peut ètre petit à petit mais rien ne seras plus pareille sans toi.
Tu as laisser une énorme vide dans ma vie,apprendre à me reconstruire il faudra du temps,beaucoup même.
Si tu m’en donne de la force peut être le ferai-je pour toi, mais me battre et affronter cela dans l’immèdiat je ne peux pas,la souffrance est en moi et je doute que le temps puisse attenuè cela, je sais même pas si le temps puisse être le remède à toi, intèrieurement je suis dètruis mon coeur ne bat que pour toi,même si tu m’as quitté pour le paradis moi je serais toujours là pour toi, tu auras toujours la plus grande place dans mon coeur PAPA ainsi que dans mes pensèes.
Je passe mes journeès à penser à toi, quoi que je fasse et où que j’aille tu es constamment dans mes penseès.J’ètais si heureux avec toi, tu m’as fait connaitre la vie, l’amour et la joie de la vie, aujourd’hui j’ai tout perdu.  
Je veux pas croire que tu m’as quitté
Je peux pas le croire,
Des souffrances j’en ai connu mais j’ai toujours su me relever et aller de l’avant, mais sans toi PAPA je m’en sens pas capable, je n’en ai plus la force  je t’ai tellement aimè nous avions partagè tellement de choses que rien ni personne ne pourra me reprendre et me faire oubliè tout sa, même pas la vie ne pourrais me reprendre ce que nous avions vècu tous les deux…
En èvoquant ces souvenirs par ècrits j’en ai les larmes
PAPA,cela fut trop brutal,je ne sais pas combien de temps encore je vais tenir, seul les cachets me font rèagir,mon souhait serait de te retrouvè, te rejoindre mais d’un cotè je sais pertinemment que ce n’est pas ce que tu voudrais
Mais comment faire face à cela?

Comment acceptè ton absence?

Jamais je ne pourrais, jamais je ne pourrais t’oubliè ègalement.
Tu seras et feras toujours parti de ma vie  
Je t’aime et je t’aimerais toujours PAPA.
Jamais je ne pourrais oubliè les paroles que tu me disais PAPA
J’en ai les larmes car je me dis que la vie est ………. tu n’avais pas le droit de me quitter si tôt, pas toi, mais on y peut rien.
J’ai ce mal au fond de moi qui me bouffe chaques jours d’avantage,

POURQUOI TOI?

Voila une question qui revient sans cesse dans ma tête.
Quand je vois tous ces hommes heureux avec leur PAPA, le sourire aux lèvres je me revois à travers eux y’a encore quelques annèes.
Joie de vivre, sourire aux lèvres, yeux èblouis et aujourd’hui je suis dètruis par ton absence, une ènorme manque…
Tout sa c’est fini pour moi, car toi seul savais ce qui est en moi, j’ètais si bien a tes cotès et tu le savais.
Chaques jours j’ai se besoin d’aller te voir au Cimetière, de te parler même si c’est à travers des douas, je me dis que tu m’entends, que tu me vois et que tu as besoin de moi tout comme j’ai besoin de toi.
Tu es a prèsent parmi les anges, le destin a choisi qu’on prennent un chemin diffèrent mais sache et n’oublie jamais que ou que je sois rien ne t’effaces dans mes pensèes, irons toujours vers toi car tu m’as tellement apporter dans ma vie, que personne ne pourras te remplacer aussi facilement et me faire oublier tout le bien que tu as su m’apporter.
Je t’aime tellement mon PAPA, tu me manque énormément.  
A prèsent nous ne formons plus qu’un..
Ton fils qui t’aimes et qui pense trés fort à toi….

DJAMIL
 
  
 

0 commentaires à “Toi mon PAPA…mon ami”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Toi mon PAPA...mon ami > Sous-pages


LE CHAPEAUTEUR |
Changer dans sa tête,bouger... |
PREPARER TON EXAMEN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE MONDE DE LA FANTAYSIE
| l antre de benabordeaux
| HOMMAGE A JONATHAN DENIS-QU...